On a testé le Chada à Rennes #Thaï

Pour fêter mes 35 ans j’ai choisi le Chada, un restaurant Thaï rue de St Malo à Rennes. Côté environnement il y a plus sexy, mais une fois à l’intérieur de ce petit restaurant à la décoration raffinée et à l’accueil chaleureux, on rentre dans un écrin et surtout on se régale.

atelier-architecture-rennes-19degres-professionnels-chada-02-505x316

Le curry Kaffir est un régal, et côté dessert Nico a adoré le beignet de glace vanille, une boule de glace dans un pain brioché cuit façon beignet

De belles portions, des épices et des saveurs affirmées. un cadre moderne et des tentatives de mélange entre la culture bretonne et la culture thaï avec par exemple des nem au sarazin.

Les prix sont abordables. A refaire sans hésiter.

 

J’ai testé la plate-forme Frizbiz

On a toujours des envies de déco, ou besoin de rafraîchir la peinture, de refaire sa terrasse, ou tout simplement de monter la nouvelle salle à manger. Je sais pas vous, mais nous on manque un peu de temps alors l’idée sur plusieurs week end d’affilés de me plonger dans les travaux de la cuisine pour satisfaire des envies de nouveautés ne m’enchantait pas tellement. Et un jour en surfant sur le site de Leroy Merlin je suis tombée sur Frizbiz.

Frizbiz est une plateforme où l’on indique son besoin en travaux et oui des bricoleurs confirmés mais non professionnels vous répondent en vous proposant des tarifs. Dans ce que j’ai reçu il y avait de tout. Et puis Philippe m’a répondu, il avait des commentaires de confiance, donc j’ai payé 13% de sa proposition au site et on s’est rencontré.

On a acheté toute la matière première, Philippe ayant son propre matériel technique (un grand atout pour faire des choses comme du carrelage). Et on a donc lancé ensemble le chantier « cuisine ». Autonome, force de conseil et de proposition, le résultat est top, au delà de mes espérances. Alors oui si je l’avais fait moi on aurait gagné 400E mais ça aurait traîné sur X week end, et puis surtout cela aurait été beaucoup moins bien fait.

Est ce que je referai appel à frizbiz ? Probablement.

 

 

 

Perturbée par le film Divines

Le samedi soir à la maison en général c’est VOD. Depuis le début de l’année on a vu le dernier Jason Bourne, (égal à ses prédécesseurs), Suicide Squad (le film barré qui ne tient que grâce à son casting) et hier nous avons opté pour Divines. Et cela faisait longtemps que je n’avais pas été retournée par un film.

176893Alors sur le papier (et dans la réalité) on retrouve tous les clichés sur film sur les  banlieues : la drogue, les kaïras, les caïds; la pauvreté, la morale de l’iman, les métaphores de l’enfer qui rôdent à plusieurs reprises dans le film, … et là on n’a rien de très original, ni de très perturbant.

Mais tout le film tourne avant tout sur cette amitié passionnée bouleversante entre 2 jeunes filles. Dounia vit dans un bidonville et rêve de luxe et d’argent. Son ego, sa fierté, sa combativité va l’entraîner à devenir la suivante de Rebecca, dealeuse du quartier qui lui promet argent, gloire et pouvoir. Elle va entraîner avec elle Maimouna, jeune adolescente rayon de soleil, pleine de bonté,  qui va suivre sans trop avoir le choix, sans oser questionner les choix de sa meilleure amie, probablement de peur de la perdre… Les quelques billets verts récoltés vont engendrer une descente aux enfers, une perte de contrôle de ce qui est bien ou mal, l’apat du gain sera plus fort pour Dounia, seule, sans repères. ET le piège se referme sans qu’elles s’en rendent vraiment compte. Où quand Dounia s’en rendra compte il sera trop tard. C’est ce qui m’a touché cet espèce de tourbillon infernal presque inéluctable qui les entraîne, cet enchaînement d’actions dont elles ne pèsent pas les conséquences et qui lui coûteront très cher. Car le narcissisme, l’individualisme de Dounia est trop grisant pour qu’elle s’arrête. Conjurer le sort est impossible.

Un peu moralisateur comme film, il n’en reste pas moins que j’ai adhéré à l’histoire et que j’ai été touchée par cette descente aux enfers.

Synopsis : Dans un ghetto où se côtoient trafics et religion, Dounia a soif de pouvoir et de réussite. Soutenue par Maimouna, sa meilleure amie, elle décide de suivre les traces de Rebecca, une dealeuse respectée. Sa rencontre avec Djigui, un jeune danseur troublant de sensualité, va bouleverser son quotidien.

Pensée du jour : Suis -je victime du syndrome « sportswear » ?

Avant j’étais plutôt Baby Spice ou Posh côté fringues. Mais si souvenez-vous :

spice

Mes pieds ne voyaient que des escarpins et mon dressing que des robes, tailleurs, … Mais vous l’aurez compris ces derniers 18 mois j’ai pris goût au sport, à essayer de nouveaux cours, à changer un peu ma façon d’aborder ma vie, … Et forcément le dressing va de paire avec le changement.

Je ne dirais pas que j’achète moins, quoique… Mais surtout mes lignes de coûts ont été déportés. De Maje à Nike / Adidas, de Zara à Decathlon.

Bon soyons franc j’aime encore le chic et j’adorerais me payer une robe des collections Victoria Beckham car je suis fan absolu de son look, mais clairement je me suis habituée au confort incomparable des pantalons/ leggings de fitness. Et ils sortent de plus en plus même en dehors de la salle. Ils sont souples, je bouge comme je veux, et je m’y sens bien. Et ça c’est nouveau !!! Idem pour les baskets, que j’ose porter au boulot avec une jupe, un jean, … ET ça c’est nouveau !! Confort, sportswear, de plus en plus casual. Et sortir habillée comme cela

nike

Et bien oui j’assume et même si c’est pas pour aller courir !

roxy

Et à 3 semaines des soldes je sais déjà que je ferais plus de dégâts chez Nike, Adidas, Roxy, … qu’ailleurs ! Objectif arriver à faire du sportchic et mixer les pièces 🙂

Vive le vêtement technique !! Et vous le sportswear ou sportchic est -il en vous ?

 

#éveil des personnages riolos en patarev

La patarev, cette pâte à modeler élastique, douce, qui ne colle pas au doigts, et qui durcit au bout de 6h à l’air libre, est ultra légère et laisse libre court à sa créativité. Pour occuper une après midi pluvieuse des vacances j’avais opté pour le coffret chevalier. Je dois dire qu’on a bien rigolé avec nos personnages tout bizarres et que j’admire les gens qui parviennent à refaire comme sur le modèle.

WP_000756

Par ce que chez nous le « avant » « après » n’est pas tout à fait à l’identique 🙂

La texture de la pâte rend je trouve le détail difficile, notamment quand il s’agit de découper finement par exemple.

Je me suis donc attaquée au chevalier. 🙂 (on peut pas être doué partout :))WP_000761

Puis on a voulu innover et faire un dragon, car un chevalier sans dragon ce n’est pas un chevalier. Et sans modèle je le trouve mieux que ceux avec des modèles.

WP_000762

Et ensuite Noah a laissé libre court à sa créativité pour faire des portes clefs pour papy et mamie. Nous avons donc un fantôme et une sorcière 🙂

WP_000766

La patarev je trouve cela très drôle. Et Noah 5 ans aussi.  L’an dernier on avait fait des personnages pour la crèche de Noël avec. Mais en regardant les modèles on se sent un peu ridicule. Enfin moi en tout cas. Et vous vous utilisez la Patarev ? Mieux que moi ?

 

Donner une seconde vie à la garde robe de nos enfants

Les enfants ça poussent vite. Et les vêtements, surtout bébé, ne durent pas longtemps. Quand j’en avais qu’1, je mettais tout minutieusement en ligne sur le boncoin. Pièce par pièce pour les vêtements importants ou des lots par taille. Puis la 2ème est arrivée, et l’espace spatio-temporel s’est raccourci. Alors passer une après midi à prendre en photo et mettre en ligne ce n’était plus possible. Pourtant à chaque changement de taille ou de saison on se pose la question : Mais que vais je faire de tout ça ? Voici comment je gère.  Lire la suite

Cup ou pas Cup ?

Alors si tu es un homme tu peux complétement t’abstenir de lire cet article car aujourd’hui je vais te parler d’un truc de fille. Depuis plusieurs mois me trottais dans la tête d’adopter une solution alternative aux protections féminines classiques qui disons le clairement nous coutent un bras, sont loin d’être « hygiéniques » et encore moins écologiques.

Telle une puce d’un forum à l’autre je suis tombé sur la « cup » ou « coupe menstruelle ». Un petit récipient en silicone que l’on insère dans le vagin et qui récupère les flux. Alors tout d’abord je dois dire que la « cup » elle se mérite surtout quand tu habite en province… Après 10 pharmacies, 3 boutiques bio, j’ai enfin trouvé une pharmacie qui acceptait de me la commander. Compter entre 25 et 30 Euros.

Et puis voilà le moment de l’essayage. Et du premier test ! Et je dois dire que j’ai été épatée par la facilité avec laquelle j’ai mis puis retiré la cup. C’est indolore, on ne la sent pas, elle ne bouge pas, et on l’oublierait presque. Jusqu’à 12H. Il faut bien entendu ne pas oublier les étapes de nettoyage, rinçage, … Pas d’odeurs désagréables, plus de pb de « fuites » en rendez-vous ou dans l’open space. C’est réutilisable donc et quand on sait qu’une femme dépense en moyenne 70Euros en tampons par an (et 150kg de déchets sur une vie), et qu’une cup dure en moyenne 5 ans, c’est rapidement rentabilisé.

Bon par contre si tu supporte pas la vue du sang et que tu apprécie pas trop de « mettre les doigts » il faut t’abstenir.

Moi j’ai opté pour la lunacopine, la seule que le pharmacien avait en référence, mais il en existe plein d’autres. Alors convaincue ? Moi de mon côté je vais poursuivre mon test car l’essayer c’est l’adopter.

 

#Eveil Le bureau interactif 3 en 1 Vtech

vtech-magi-bureau-interactif-3-en-1-rose

Le père noël a amené à ma mini 2ans1/2 le bureau interactif 3 en 1 de Vtech (entre 55 et 60€ en fonction des offres commerciales). Après 2 mois à la maison, petit retour d’expérience sachant que nous utilisons surtout la partie interactive avec les fiches d’activités et les chansons.

Sur le papier : « ils apprennent l’heure, à tracer les chiffres et les lettres. C’est ludique et enrichissant. 8 fiches interactives sont fournies (différents thèmes sont abordés comme le corps humain,  les animaux, la ville…) pour apprendre et s’entraîner. Les enfants découvrent pas mal de mots de vocabulaire et s’exercent tout en jouant.  » Je suis assez fan des jouets multi-option.

En vrai ? Elle est clairement beaucoup trop petite ! Donc je pense qu’elle s’en servira plus avec le temps. Aujourd’hui pour jouer avec elle doit être accompagnée. Toute seule elle aime bien le module « chansons ».

Par contre son frère (5ans1/2) adore !! Surtout la partie quizz « trouve le mot qui s’écrit m-a-î-t-r-e-s-s-e » car il est en plein dans l’apprentissage des sons, des lettres, …

Donc je dirais que le prix peut être éliminatoire mais que l’enfant va pouvoir grandir avec. Idéal sur toute la période de l’école maternelle.