#Mariage Le bilan

Une semaine est passée et le bilan est plus que positif !!! C’est un shoot pur de bonheur !!! Et celui qui dira le contraire est un menteur. Un week end entouré de ceux qu’on aime, festif et plein d’émotions. Petit bilan tout de même de nos choix

Ce que je (on) referais sans hésiter

  • Profitez du mariage pour m’occuper de moi – je vous en reparle bientôt
  • Un « petit » mariage (à savoir 55 adultes) avec le choix de n’avoir que nos proches, ces gens qui font partis de notre quotidien
  • Un mariage sans enfants, ni les nôtres ni ceux des autres. cela a permis à tout le monde de profiter
  • Une matinée entre filles avec ma maman, ma témoin et ma fille pour coiffure et maquillage
  • Un photographe « étudiant ». En effet il n’était pas question de mettre 3 000Euros dans un photographe « officiel ». On a donc trouvé un jeune homme en étude de photographie et ses photos sont top !!
  • Un chef à domicile en guise de traiteur. C’était vraiment, vraiment, vraiment bon.
  • Un mariage en octobre, même si l’entrée et la sortie de mairie furent un peu « humides »
  • Une robe « pas comme les autres », bien entendu elle vient d’un magasin de mariée mais elle n’a pas une forme habituel et comme dirait la vendeuse « celle ci on l’a vendu qu’une seule fois en 1 an ».
  • Faire dormir un max de gens sur place

Ce que je (on) ferais autrement

  • M’occuper des « soucis » des gens. Je m’explique on a eu des invités qui se sont disputés (fratrie + parents) et si Nico a fait le choix de ne pas le voir j’ai passé à un certain temps à « consoler », « accompagner », … Et j’avoue que ce temps là m’a un peu gâché mon moment. Si c’était à refaire je les laisserais en plan.
  • Choisir une destination plus « wahou » pour notre voyage de pré-noces (je vous reparle du Portugal très vite mais je regrette de ne pas avoir suivi mon instinct – NYCity).
  • Inviter des gens le lendemain en mode vin d’honneur. Nous avons choisi de ne pas avoir de vin d’honneur le jour J mais d’inviter ces personnes le lendemain. Mais je dois dire que si le samedi fut au-delà de mes espérances, le lendemain ne ressemblait pas du tout à ce que nous avions imaginé. Du coup nous n’avons pas pu profiter de ces personnes comme on l’aurait voulu. Trop pris par les AR à la gare, le rangement, … Et l’ambiance était un peu mollassonne – lendemain de fête.
  • L’alcool fort… un vaste débat. Certains ont trouvé qu’il en manquait, d’autres que c’était largement suffisant.

En tout cas ce fût un SUPERBE, MERVEILLEUX WE. Je vous reparle très vite du reste.

Publicités

#Mariage Les choix musicaux

Si il y a une chose que nous ne regrettons absolument pas ce sont nos choix musicaux. 4 moments forts et 4 choix qui ont je pense fortement impactés la dynamique du mariage.

Une sortie de Mairie avec Robin Thicke et de la Lavande made in Bretagne de notre jardin

dsc_0485

Robin Thicke – Blurred Lines ft. T.I. Pharrell (Explicit Video) from Crookid Magazine on Vimeo.

Une rentrée dans la salle sur Jimmy Fallon et Justin Timberlake et je pense que ce fut le meilleur choix. Alors certes je pense que seule une personne a reconnu la source mais nous on a vraiment vraiment aimé ce moment. Et on est absolument fan.

The History of Rap 1 thru 4 from Ryan Geller on Vimeo.

La pièce montée de fromages est arrivée sur « Celebration », un poil classique mais là aussi ça l’a bien fait.

Et enfin notre ouverture de bal, enfin la honte de la soirée car improviser sur les Blues brothers c’est quand même compliqué quand on n’est pas danseurs nés. heureusement au bout de 0 secondes Nico a attrapé mon père et lui a confié la direction de l’ouverture du bal. un rock endiablé avec sa fille et ce moment fut top et inoubliable pour nous 2.

et le bal a assez rapidement enchaîné pour une longue soirée endiablée. Et vous vos choix musicaux  pour ces moments clefs ??

#Mariage Quels cadeaux pour nos invités

Alors ce fût une grande question car les dragés, la fiole d’huile d’olive ou la confiture maison : TRES PEU POUR NOUS. Il a donc fallu se creuser les méninges. Et voici nos choix.

Nos témoins

D’abord on a voulu gâter nos témoins. Et donc pendant notre WE d’enterrement de vie de jeune fille et de garçon on leur a offert des cadeaux a porter le jour J. Les 3 filles ont eu une parure Swarovski avec une goutte et un bracelet aux couleurs du mariage (orangé / ambre). Et le témoin a eu un noeud pap et surtout un ensemble avec une montre et des boutons de manchettes.

Nos invités

Pour nos invités on a pensé a beaucoup de chose et finalement on est parti sur des bracelets en silicone orange personnalisés et surtout des lunettes personnalisés « I Need You » (notre chanson d’ouverture de bal est I Need you des bleus Brother » . Pourquoi ne pas avoir personnalisé avec « Julie & Nico »? car on voulait qu’ils puissent s’en servir plus tard..

les-moineaux-de-la-mariee-lunettes-de-soleil-wayfarer-08

Et puis sur les tables on ne voulait pas de traditionnelles étiquettes avec les noms. On est donc parti sur des cadres colorés recto verso de chez IKEA dans lesquels on a mis d’un côté une photo de nous et de l’autre une photo de notre invité, mais pas n’importe laquelle. J’ai pris un malin plaisir à plonger dans les archives, dans les comptes Facebook des uns et des autres pour trouver des photos « non officielles » de nos invités déguisés, grimaçants, enfants, … Ils auront bien entendu le droit de repartir avec si ils le souhaitent.

image2

Et enfin mon papa, et nos frères respectifs auront une cravate orange.

Et vous quels cadeaux pour vos invités ?

 

#Mariage LE plan de table

Voilà, nous avons reçu toutes nos réponses depuis un bon mois maintenant. Vous me direz pour un mariage en octobre il n’y a pas de retard 🙂 Mon métier c’est l’événementiel CQFD. Nous voilà donc à l’épreuve tant redoutée du plan de table. Avec 55 adultes à placer.

Alors il y a des règles théoriques et celles (barrées qu’on a abandonné):

  1. On ne sépare jamais les couples. Franchement quelle idée !
  2. On alterne homme / femme.
  3. On organise des tables pour enfants
  4. On ne dévoile à personne son plan de table avant la dernière minute sous peine de tout voir bousculé.
  5. On évite de mettre un(e) ami(e) célibataire à une table entièrement composé de couples. Sauf quand c’est le seul célibataire de tous les invités et que t’as pas le choix
  6. On demande aux parents et beaux-parents s’ils souhaitent être placés ensemble.
  7. On essaie de mixer les personnes selon leur milieu de vie, leurs goûts…
  8. On évite la table de rencontres, des inconnus
  9. On ne place pas les personnes âgées ou celles extrêmement timides près de la piste de danse.
  10. On n’essaye pas de rabibocher tantes, oncles ou amis qui ont des différends.

Et puis il faut tenir compte de Machin qui ne parle pas à Bidulle, ou le/la porte pas dans son coeur, du cousin X qui ne veut pas être séparé de Y, il y a les invités (classification de la mariée en colère) « passe partout », les « casses bonbons »,  les « particuliers », … et puis nous surtout on a essayé de faire des tables où on va s’éclater ! Tant pis pour les conventions !

Pour faciliter la tâches il y a un milliard d’applications mobiles qui existent. Nous on a opté pour un bon vieux papier / crayon avec des petits étiquettes que l’on a pu déplacer ! Rose pour les filles, Bleu pour les garçons. Comme ça jusqu’au dernier moment on va pouvoir tout changer !  Globalement en un 1er jet on a réussi je pense à trouver le bon équilibre. Il y aura surement des ajustements mais pas d’engueulades, pas de casse tête, en 30 minutes c’était bon.

plan

Et jusqu’au dernier moment il n’a pas bougé. Alors il y eu des annulations au dernier moment mais cela n’a rien changé. Et on a globalement bien réussi puisqu’on a TOUS passé une superbe soirée !

#déco #DIY #Mariage Le plan de table

Un des éléments de décoration du mariage est le plan de table. Et je dois dire que je ne voulais pas du plan de table traditionnel avec des listes. J’ai donc cherché, toujours avec mon meilleur ami « Pinterest ». Et j’ai donc trouvé une inspiration et un tuto :

Le premier réflexe de Nico a été : « méfies toi de pinterest. Ce que toi tu feras n’aura pas le même rendu ». Au diable ! Je me lance 🙂 (il m’aura fallu 3 bonnes heures hors temps de séchage).

Les courses :

  • 1 panneau en mélaminé de la taille souhaitée
  • 1 bombe de peinture blanche
  • De la peinture des couleurs souhaitées (pour moi j’ai utilisé la peinture des autres éléments de décoration)
  • Des feutres assortis
  • Des pointes
  • De la laine aux couleurs souhaitées

Alors bien entendu ce n’est pas parfait. Notamment les noms sont écrits un peu loin du bord et le « A table » penche un peu. Mais je suis hyper contente de mon résultat 🙂  Et vous un plan de table original ?

#Mariage Quelle future mariée suis-je ?

En lisant le blog de la Mariée en Colère je suis tombée sur un article sur les différents types de mariée. Je crois que je suis un peu de chaque. Je vous explique pourquoi

« Celle qui aime bricoler avec des trucs à la mode, autrement appelée la «IKEA-trendy» ou encore je vis sur Pinterest »

Je blogge, je suis branchée DIY et je suis fière de partager à mes 10 lecteurs mes tutos « comment j’ai fabriqué mon plan de table ».

« La old school, autrement appelée la bourge, ou encore celle qui commence toutes  ses phrases par « mon futur époux »

Par ce que j’ai tenu tout ce même à conserver certaines traditions comme la robe blanche, la lecture des voeux en intimité avant de partir, …

« Celle qui ne veut rien laisser au hasard, autrement appelée La « Mais pourquoi tout le monde me dit de me calmer, je suis CALME, BORDEL”, ou encore Bridezillah outre-Atlantique

J’ai fait un tableau Excel de psychopathe en mode rétroplanning et tâches attribuées et il va falloir que je me libère de mon habitude professionnelle du « control freak »

La pressée, autrement appelée «Qu’ est-ce qu’ on attend pour être heureux ?» ou plus honnêtement « polichinelle dans le tiroir»

Je suis sortie de mon premier essayage avec ma robe choisie (il n’avait même pas encore fait sa demande officielle).

Celle dont les préparatifs de mariage sont une source insatiable d’épanouissement,autrement appelée «tout doit être comme dans un conte de fées», ou plus honnêtement «l’important ce n’est pas le mari, c’est que tout se passe comme je l’ai imaginé depuis que j’ai cinq ans»

Ba oui j’épouse le prince charmant après avoir testé des crapauds dans le passé.

Celle pour qui l’argent n’est pas un problème, autrement appelée «La mariée Madame Trump»

Ah non peut être pas celle-ci. Car même si on est carrément hors budget on a essayé de faire attention.

Celle que les préparatifs gonflent, autrement appelée la dilettante ou encore à l’arrache

Oui j’avoue que sur certains sujets ça me gonfle. Et si sur d’autres j’ai pris mon pied il y a des choses qui ont relevé du calvaire comme le choix de mon maquillage, ou encore l’organisation du jour J de la préparation, le photographe, …

Voilà, donc je dirais à La Mariée en colère que finalement on est peut être toutes un peu des 6 🙂

#Mariage J-5 « Alors comment tu te sens ? »

This is THE question. A 5 jours de ce samedi pas comme les autres je me sens stressée, pressée, impatiente, inquiète, euphorique, nostalgique, émotionnellement instable, pleins de questions avec en top 5 :

#1 Va-t-il aimer ma robe ?

Est-ce qu’elle m’allait vraiment bien ou est-ce que la vendeuse m’a dit oui pour avoir sa prime et ma mère pour que je lui foute enfin la paix car elle en avait marre de me voir défiler dans des robes de mariés ?

#2 La déco va – t – elle plaire ?

La question de toutes les futures mariées j’imagine, surtout quand on fait beaucoup soi même. Les heures sur pinterest n’aident pas. On voit des mariages « magazines », des déco « témoins », des milliers de détails et on se dit qu’on ne sera jamais mais jamais à la hauteur. Ai-je prévu assez de déco ? Est-ce-que ça va pas faire vide ? ou trop chargé ? Ou moche ? Est-ce que je vais avoir le temps avec Nico de tout installer ? Bref la panique quoi !!!! Le diable est dans les détails même si on sera que 5 ou 6 à les voir !

#3 Ahhhh les imprévus

Alors oui je sais il va y en avoir. Il y en a toujours et je sais de quoi je parle, mon métier est d’organiser des événements professionnels. Vais-je m’en rendre compte ? Qui va gérer ? Je ne sais pas mais il parait que je dois lâcher prise…Car il faudra que quelqu’un gère, je ne sais pas encore qui mais je serais surement heureusement suprise.

#4 Est-ce-qu’il va pleuvoir ?

Ba oui soyons francs avec un mariage en octobre en Bretagne on est en droit de se poser la question. Même si c’est la seule région où théoriquement on a les 4 saisons dans la même journée, je passe ma vie sur mon smartphone pour vérifier l’appli météo :). J’ai une chose pour moi : je ne frise pas !!!! Et on a un plan B pour le vin d’honneur.

 

#5 Vais-je avoir mal aux pieds ?

Alors oui question existencielle, la pire de toute vous me direz. Mes chaussures je les aime !! Toutes hein, pas seulement celle de cette journée, et en plus je n’ai pas réussi à trouver une paire « back up ». J’aime tellement ma 1ère paire, impossible d’imaginer les remplacer. Alors je vais prévoir les pansements … et croiser les doigts. Au pire j’ai bien des petites ballerines …

Mais une chose dont je suis sûre on va bien manger, on va bien danser, on va bien boire (avec modération !!!). Et surtout on va s’aimer !!

 

La marque qui a sauvé mes tenues de mariée

(article NON sponsorisé)

Aujourd’hui je voudrais vous parler d’une marque qui a sauvé mes tenues de mariée et je vous explique pourquoi.

Tout d’abord ma robe de mariée. Si vous vous souvenez j’ai un dos nu assez important et le casse tête de la lingerie s’est vite imposé avec une problématique : je ne peux pas mettre de coques collantes du fait de la taille de mon bonnet. En cherchant sur le web, j’avais trouvé de la lingerie spécialisée, mais rien à moins de 150E ce que je trouvais un peu excessif. J’étais donc partie sur un body de chez Asos à 42E. pouvant combiner le lien et l’autocollant et en plus il était plutôt sexy.

A la réception essayage nickel. Puis il y a quelques semaines j’ai décidé de passer une journée « test » ayant une confiance limitée dans le collant. Et là CATASTROPHE !! malgré le lien j’ai passé ma journée au bureau à remettre l’autocollant, à remonter la poitrine, … Alors imaginez en dansant… Bref c’est alors la grosse panique à bord !! je refais en mode désespérée les boutiques de lingerie qui me renvoient aux fameuses coques…

Et la semaine dernière en surfant la semaine dernière je tombe sur un body moins sexy puisque « sculptant » mais qui pourrait coller.

500902688_1001_co_2_1200

Je le commande (35E) et je le valide car la partie soutien gorge a des armatures et je peux mettre les bretelles complétement sous les bras pour que cela ne se voit pas. Le dernière essaye de la dite robe validera avec le « V » descend assez bas pour mon dos nu. Je suis donc sauvée, soulagée et je dis MERCI !

Alors certes j’aurais pu à ce tarif là investir directement dans la lingerie spécialisée mais bon je pouvais pas savoir…

2ème sauvetage pour la marque : ma tenue du lendemain. Car j’ai finalement opté pour une robe classe que je pourrais remettre facilement. Mais je voulais l’accessoriser avec une touche un peu rock pour casser un peu l’esprit. Et donc je ars en quête de la veste mais avec un budget limité car on arrive en bout de course… objectif de la couleur ou du cuir (simili). Et je tombe en amour avec un superbe blouson de cuir chez 123 mais hors budget (400E vrai cuir). En boutique je ne trouve pas son jumeau en imitation. Direction ce fameux site et là c’est bingo ! le même esprit mais en simili et en promo (23E).

 

Et voilà comme LA REDOUTE a sauvé mes tenues de mariage !!

#mariage le dur choix des témoins (ou pas)

Aujourd’hui, (à J-1mois)je vais te parler témoins de mariage et particulièrement de ceux qui nous accompagneront le jour J. Car un des premiers choix à faire après la demande c’est le choix des témoins en tenant compte des conventions usuelles (ou pas), des rivalités, des envies, … Et puis je vous apprends rien si je vous dis que c’est aussi une équipe sur qui repose l’ambiance du mariage. Alors comment on a choisit ?

Pour nous ce sera un quatuor 100% amis. Car être témoins c’est pour moi en tout cas très symbolique. Il ne s’agit pas uniquement de donner un coup de pouce dans la déco. C’est aussi apposer sa signature sur le registre, celui que les généalogistes trouveront dans 200 ans. Il était donc pour moi important d’avoir des gens à mes côtés qui font partie de mon quotidien, qui sont importants ou l’ont été à différents moments de ma vie. C’est donc dans cette optique que nous avons choisie nos dream team.

 

Le rôle du témoin est donc d’assister les mariés avant, mais surtout après leurs noces et de les accompagner dans leur vie conjugale (enfin on se comprend…).

Il voulait être entouré de femmes avec sa marraine d’école de commerce et une amie proche. De mon côté je voulais mon amie d’enfance, (et oui un vieux pacte vieux de 25 ans nous unissait :)) surtout que sans elle cela n’aurait pas été possible. Et puis  un de mes meilleurs amis rencontré dans une période charnière dans ma vie : Le canada. Une amitié très forte et fusionnelle qui a durée et j’espère durera.

 

Beaucoup, du côté de ma famille n’ont pas compris que l’on ne choississe pas nos frères respectifs. Que répondre ? Il a fallu choisir et j’assume mon choix. Mon frère sera à mes côtés et on est lié advitam eternam d’une certaine façon. Je ne sais pas trop comment il a vécu ce « non choix » car on échange peu sur le sujet, mais après tout c’est bien MON mariage, avec MES choix.

Et nos témoins on les aime, on a confiance en eux, et ils sont à l’image du mariage que l’on souhaite. Et vous vos choix ?

 

#Mariage Il n’y aura pas 1 mais 2 voyages de noces…

Le voyage de noces, il occupe autant mes pensées que le mariage en lui même. C’est l’occasion pour nous de faire un « vrai » voyage, dans une destination lointaine. Mais quel choix difficile !!! Et encore plus depuis que je suis tombée sur ce blog voyage Miles&Love que je vous conseille vraiment pour rêver et pour préparer vos destinations. On se dit vraiment qu’il y a tant d’endroit où on voudrait aller. Mais alors on fait comment ?

Question n°1 : est-ce-qu’on part directement après le mariage ?

La réponse est « oui mais pas longtemps ». Car côté professionnel ce n’est pas tellement la bonne saison pour partir longtemps.

Question n°2 : est-ce qu’on part avec ou sans les enfants ?

Car dans la théorie un voyage de noces c’est sans enfants, mais qui dit long voyage dit les faire garder, et quitte à ce qu’ils ratent l’école autant les faire voyager non ?

Question n°3 : Combien de temps on part ?

Car si on grille tous nos congés sur 1 voyage on va certes profiter mais l’année qui va suivre va être très très longue…

Rentre en ligne de compte le budget surprise… Qui ne sera dévoilé qu’une fois l’urne dépouillée…. Famille et amis si vous me lisez 🙂

Question n°4 : Quel type de voyage ?

Pour le coup on est globalement sur la même longueur d’ondes sur le type de voyage qu’on veut. Alors il faut décider parmis les 50 destinations qui nous tentent (on élimine d’office les destinations non communes) mais on sait qu’on veut de la découverte, des horizons lointains, du jamais vu jamais fait, de la marche, … 15 jours sur une plage ça sera pas pour nous !

Puis il a fallu faire des choix, se décider…

Un pré-voyage de noces

lisbonne-alfama1On a donc opté pour un pré-voyage de noces en amoureux juste après le mariage. Papy et Mamie prolongerons ainsi leur séjour d’une semaine pour garder les enfants et nous on profitera de notre nouveau statut. On a beaucoup débattu sur cette destination. Sur la proximité, le type de voyage, … Et finalement ca sera le Portugal. Une destination qui nous fait de l’oeil depuis un moment. 7 jours et 6 nuits que l’on va se partager entre Porto (ville d’arrivée) et Lisbonne (ville de départ). Et je dois dire que les prix via easyjet au départ de Nantes défient toute concurrence.

Et THE voyage ? Pourquoi se limiter à 1 …

Un timing assuré : printemps 2017. Une période relativement calme pour nous 2 et un délai raisonnable post-mariage pour que ce soit encore considéré comme un voyage de noces

Notre 1ère idée était de partir 1 MOIS en Australie avec les enfants au printemps 2017. Cependant cela impliquait de « griller » nos 5 semaines annuelles en une fois et la vision du reste de l’année nous est apparût compliquée.

On a donc décidé de scinder en 2 avec

  • 1 voyage de 15-20 jours en couple au printemps – destination le Japon.

japon

  • Et 1 voyage de 15 jours été 2017 avec les enfants – destination probable l’Irlande (un pays qui nous fait de l’œil aussi depuis un moment). Mais bon vous me direz là on a encore le temps… . vol-irlande

 

Vous me direz qu’à part le Portugal rien n’est encore réservé, on a encore le temps de changer d’avis. Mais c’est le choix qui nous semble le plus intelligent. Et vous vous feriez comment ?