Sadhana, discipline ou routine, mes astuces pour les ancrer

Sadhana, discipline ou routine, mes astuces pour les ancrer

C’est en lisant les derniers blablas yogiques de Claire que j’ai eu envie d’écrire cet article. Depuis 2020 je me suis vraiment créée une routine de créativité, d’écriture, et de yoga. Mais je crois que j’ai toujours eu. Même quand j’allais à fond au fitness le midi, j’avais ma routine. C’est un concept avec lequel je suis assez à l’aise les routines car je suis convaincue de leur pouvoir. Et surtout j’essaye de conserver mes routines en vacances même si je les assouplie car je sais que si je les perds il va me falloir par contre du temps pour les retrouver. Car au final le rituel permet de créer une habitude ou un nouveau comportement. Je vous partage ici les pistes qui fonctionnent pour moi.

D’abord je crois qu’il faut avoir un objectif précis. Je veux faire 30 minutes de yoga par jour fonctionnera mieux que je veux faire du yoga tous les jours. Faire simple. Savoir pourquoi on le fait est aussi important. A titre d’exemple quand j’ai commencé à écrire j’avais beau me fixer un rdv avec ma page je n’y arrivais pas. Puis je me suis donné un exercice plus précis que juste écrire : il s’agissait d’écrire un texte avec 10 mots choisis au hasard. Très précis. Cela déverrouille le syndrome de la page blanche et désormais tous les dimanches je prends mes 15 minutes pour cet « exercice ».

Ensuite il faut répéter, s’accrocher même si le premier résultat ne vous convint pas et créer un RDV périodique ( et s’y tenir) A vous de choisir si il est quotidien ou hebdo. En yoga on parle de Sādhana , « Sādhana signifie discipline en sanskrit et désigne la routine que le yogi met en place dans sa vie de tous les jours afin de servir sa plus haute conscience ». La durée est aussi importante. Cela ne sert à rien de s’obstiner à vouloir pratiquer pendant 2h si vous savez qu’au bout de 40 minutes vos proches vont commencer à s’impatienter par exemple. L’important pour moi est la qualité et le fait que ce moment soit le votre. Je préfère prendre 20 minutes par jour pour créer dans mon journal, et pendant ces 20 minutes le temps est à moi, que de passer 2h mais d’être sans arrêt interrompue ou pas la tête à. La régularité plus que l’intensité. Personnellement par exemple sur le yoga pendant le 1er confinement j’ai pris l’habitude de prendre des cours en live avec mes profs fétiches c’était souvent le mardi, mercredi, vendredi et dimanche soir vers 18h/18h30. C’est devenu un RDV avec mon tapis que j’ai gardé et que je conserve aujourd’hui encore au point que quand les enfants ne me voient pas en tenue à 18H ils me disent « tu fais pas ton yoga? ». Le rdv est dans mon agenda et à force il s’est installé dans les esprits de tous.

C’est important de se fixer un RDV, de bloquer le moment dans votre agenda, au début en tout cas, car autrement tout le reste passera avant. Mais il faut vous fixer un rythme qui vous fait plaisir. Je crois que c’est le maître mot pour tenir : PLAISIR. Et persévérance car oui en fonction des routines il faut se faire violence. Exemple concret : il y a 2 mois j’ai acheté un extracteur de jus. Objectif boire des jus de fruits et de légumes, notamment le matin pour remplacer le thé qui est ma boisson fétiche mais qui me cause quelques désagréments de santé. La 1er semaine j’ai mis mon réveil 15 minutes plus tôt pour avoir le temps d’éplucher, et de faire mes jus et celui de mon mari. Il adore. Mais je ne suis pas une lève tôt donc clairement cela me demande vraiment de prendre sur moi et des matins je serais bien tentée de conserver mes 15 minutes pour somnoler plutôt que d’éplucher. Mais non je persévère car c’est en train de rentrer dans ma routine quotidienne. Et de devenir un plaisir.

Pour ce qui est du yoga ou de la créativité je crois qu’il est important d‘avoir un espace à soi même petit. J’ai la chance d’avoir une pièce dédiée donc ça aide mais ce n’est que très récent. A titre d’exemple avant tout mon matériel créatif était rangé dans un placard, dans des boîtes, … Puis un jour j’ai décidé de mettre mes « indispensables » (1 carnet, mes crayons, 1 tube de colle et mes aquarelles avec un pinceau rechargeable avec de l’eau toujours plein) dans un panier toujours accessible. Cela m’a vraiment aidé car je n’avais pas besoin de tout installer pendant 30 minutes, de chercher et d’installer pour m’y mettre. Et idem je n’ai pas 2h de rangement. Dans la même idée j’ai rangé mes machines à coudres en hauteur pour libérer la place sur mon bureau pour mes tirages de tarot. Et bien j’aurais bien envie de coudre un ptit truc, mais la simple idée que je vais devoir tout réinstaller, rebrancher, … me décourage d’avance.

Pour moi il a fallu aussi apprendre à ne pas culpabiliser, par exemple de prendre 1h30/jour pour faire du yoga ou créer. culpabiliser de m’enfermer dans mon antre le soir plutôt que de larver devant la TV, … je me suis organisée pour que l’intendance de la maison notamment les repas soient prêt avant mon yoga pour ne pas faire attendre. et je travaille encore sur le reste 🙂

Enfin je pense qu’il faut arriver à un savant mélange de routine et de nouveauté. Restez curieux, et apporter du renouveau. Que ce soit en changeant une exercice d’écriture, en participant à un challenge, en changeant votre prof de yoga en ligne, … Sinon, en tout cas pour moi, l’aspect « train train » routine fini par me bloquer. Le « toujours la même chose ».

La sadhana / la routine est une pratique de transformation. En l’installant régulièrement, voir quotidiennement, vous vous rencontrez profondément , vous développer votre conscience et vos multiples facettes.

ET VOUS VOUS AVEZ DES ROUTINES ? Est ce quelque chose de facile pour vous ? Racontez moi.

3 réflexions sur “Sadhana, discipline ou routine, mes astuces pour les ancrer

  1. Coucou Julie !! Merci pour cet article très intéressant, c’est un sujet que je suis en train de creuser et de mettre petit à petit en place 🙂 ce n’est pas simple de maintenir une routine quand il y a souvent des imprévus. Par exemple avec le déménagement – et tout ce que ça implique – j’ai clairement arrêté un moment, mais ça revient et je dois à présent retrouver mon rythme dans ce nouvel environnement. Bravo à toi car avec 2 enfants j’imagine que c’est encore plus compliqué ! Bises

    J'aime

    1. Merci de m avoir inspirée. Au final je crois que les enfants suivent le mouvement et ça leur créer aussi leur routine. Ils savent par exemple que pendant mon heure de yoga ils sont tranquilles. Ils ont des tâches à faire (mettre la table, se doucher, préparer le sac de sport pour le lendemain, …) Puis leur temps d écran une routine qu’ils ne rateraient pour rien au monde. 😂

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s