#Lecture La disparition de Josef Mengele

En choisissant ce livre je me doutais bien que je ferais une plongée en enfer et dans une histoire que je connais peu, l’implication de certains pays de l’Amérique latine dans la chasse aux nazis, ou encore celle du Mossad.

Car c’est bien ce que fait Olivier Guez que de nous faire vivre la chasse au nazi de l’Argentine au Paraguay, en passant par le Brésil,  pays complaisants de l’après-guerre qui a abrité tant de criminels de guerre. Les réseaux, les compatriotes, les complices, les complots,  la solidarité et le silence, la vie d’exil,  tout est détaillé. La fortune de sa famille, les avocats, le fait qu’il ait pu se balader en Europe sans être inquiétés, tout ceci nous est livré dans un récit dépouillé, simple, précis. On rentre également dans le cerveau de son personnage, arrogant, dépourvu d’émotion et de regrets, imbu de sa personne, …

Lire ce livre c’est plongé dans la chronique de l’inhumanité incarnée. Il est détestable, vit cependant comme un roi faisant prospérer l’entreprise familiale en toute impunité,  et on se demande comment personne ne finit par le trahir. Le poids des convictions est hallucinant. Et ce livre nous permet aussi d’avoir une vision de la géopolitique, de la guerre froide et des conflits du Proche Orient qui ralentissent la chasse et assure à Mengele une mort « commune » sans jugement, ressassant le passé.

On voit également ce que peut être une vie d’exil, on comprend le rôle des hommes politiques d’Amérique du Sud tels que Peron, qui « veille personnellement au déroulement de la grande évasion » comme un 4ème Reich fantôme. Très bien documenté, cette Histoire fait froid dans le dos et on a le sentiment malsain d’une cellule dormante qui se réveillerait n’importe quand, le plus tard possible espérons-le.

La disparition de Josef Mengele – Prix Renaudot 2017

Publicités

1 commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s