Vacances randonnée avec des 4-7 ans, oui c’est possible ! voici mes 3 ingrédients

Les vacances se terminent. Et après 4 semaines passées chez Pay et Mamie pour les enfants (dont 3 semaines sans nous), et donc 4 semaines de piscine et de plage dans le sud de la France, nous prenons le risque pour notre semaine à 4 de choisir une destination « Montagne ».

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pourquoi le risque ? Car à 4 et 7 ans beaucoup nous disait qu’ils étaient trop petits. Trop grands pour être portés sur le dos et pas assez pour randonner. Et bien figurez vous qu’on a quand même fait prêt de 50km sur 5 jours dont 2 belles randonnées de 13/15km chacune. Et ils ont marché… sans pleurer, sans râler de trop, et semble-t-il ont apprécié. (et bien dormi le soir :)) Donc oui la rando en montagne avec des 4 – 7 ans c’est possible.

Nous étions à Valloire – Début de la Maurienne. Et comment on a fait vous allez me dire ?

Ingrédient n°1 : Faire plaisir à tout le monde

Sur 6 jours sur place je leur ai fait en arrivant la liste des activités possibles et chacun a eu le droit de choisir son activité (papa et maman inclus). Ainsi :

  • Noah a opté pour l’accrobranche
  • Maëlys pour une balade à dos d’âne
  • Papa a choisi la fondue et la balade dans les oeufs / cabines
  • Maman la promenade aux 3 lacs (15km)

L’objectif était de bien faire comprendre que les vacances c’est pour tout le monde.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ingrédient n°2 : Ponctuer les randonnées d’observation ludiques

Sentiers pédagogique, observation des papillons, recherche des moutons, vaches ou autre, pique nique les pieds dans l’eau, pause dans un lac d’altitude pour « tomber » dans l’eau fraîche, chansons, monter tout en haut de la plus « haute » montagne une récompense pour Noah (cela comble son besoin de compétition), jouer avec l’appareil photo pour immortaliser le paysage, mais aussi les chaussures de maman, la tomate cerise du pique nique,  … tout est bon on découper les 15 km en « tranches ».

Ingrédient n°3 : Des récompenses et du coaching

Pour Maëlys, un peu plus jeune, les fins de randonnées (surtout celles de 13/15km) étaient un peu longues, surtout avec 1000m de dénivelé. Il a fallu employer la méthode de la carotte. Après la rando on va au village et on prend une crêpe (son pêché mignon), on ira prendre l’apéro au village et on fera un tour de château gonflable ou de trampoline, …

On a coaché, motivé, en alternant papa ou maman en fonction de leurs envies. Chacun un enfant, chaque enfant ses leviers de motivations.

Conclusion : OUI aux vacances à la montagne ! Car cela nous a fait un bien fou, tout le monde a apprécié, et nous avons été assez impressionné par leur capacité à marcher. Je suis fière et je recommencerais !! Et je vais pas attendre l’été prochain, je suis sûre qu’il y a des randonnées en Ille et Vilaine 🙂

Et vous mer ? Montagne ? Vous faites comment pour les motiver ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s