#carnetdevoyage #aquarelle scènes de vie

Avant toute chose soyons clairs je ne me reconnais aucun talent et je rêve d avoir le coup de crayon de certaines personnes de mon entourage. Mais quand je prends mes pinceaux je rentre dans une bulle de positivité qui m apaise. Donc je poursuis et je partage ici. 

Suite du carnet de voyage avec des scènes de vie. Toujours à l aquarelle. 

La suite devrait être plus orienté montagne. 

#Lecture Entre ciel et Lou

Un premier poche pour commencer ces 10 jours de vacances et un roman chorale attendrissant, positif, où une famille cabossée tente de se reconstruire après le décès de leur pilier commun à tous : Lou, la grand mère. Un autre personnage de taille est l’île de Groix. On respire l’iode, on s’emmitoufle avec les personnages, on fait la traversée avec eux. Entre fêlures de personnages, les conflits de familles, les petits bonheurs simples, découvertes de deux « demi sœurs » qui apprennent à s’aimer, comment savoir si on est heureux, si nos proches sont heureux, comment les rendre heureux. Un concentré d’émotions qui reste néanmoins léger, agréable, émouvant, Un joli livre sur la vie et sur la mort, plein d’humanité.

Une jolie lecture.

Résumé

Jo vient de perdre l’amour de sa vie, son souffle, son rire et son appétit : Lou. Il est désormais seul sur l’île de Groix, leur île, celle qu’il a choisie et qu’elle a épousée en même temps que lui. Lors de ses funérailles, entouré de ses enfants, Cyrian et Sarah, avec qui il nourrit des rapports distendus, le notaire lit le testament. Jusqu’à cette annonce fracassante : Jo l’a trahie. Stupeur ! Ce dernier comprend que Lou, mère dévouée et épouse amoureuse, n’a pas dit son dernier mot et lui lance un ultime défi. Son  » piroche  » aura deux mois pour renouer avec Cyrian et Sarah, et surtout, les rendre heureux. Mais entre une belle-fille acariâtre et jalouse, un fils sur la défensive, une petite-fille en mal de père et une fille cabossée par l’amour, Jo a du pain sur la planche… Haut les cœurs ! Chaque famille a son lot de secrets, de colères tues et de sourires entendus. Lou, Jo et leurs enfants ne dérogent pas à la règle. Mais est-il jamais trop tard pour se retrouver et rattraper le temps perdu ?

#Lecture Mémoire fantôme F. Thilliez

Un petit poche sans prétentions qui propose une histoire bien documentée sur les affres de la mémoire et l’histoire des mathématiques. C’est mon 2ème de Franck Thilliez, a priori une valeur sûre du polar.  Et je fais le même constat : c’est lent. Je n’ai vraiment été accrochée qu’à la seconde grosse moitié du livre quand l’action se met en place. Certe on va s’attacher à Manon et presque la prendre en pitié, mais clairement je ne voyais pas où ils voulaient en venir tous. En tant que lectrice je ne me suis pas sentie prise au jeu de l’enquête, certes j’ai trouvé l’environnement lugubre, mais sans plus. Une seule scène m’a vraiment heurtée c’est celle du viol en tout cas du contexte dans lequel cela se produit. Pour le reste je dirais une lecture sympathique mais sans plus. D’autant plus que je trouve l’épilogue complètement tiré par les cheveux.

Résumé

Quatre minutes. C’est le temps d’un souvenir pour Manon. Après, tout s’efface. Puis recommence. Pour quatre minutes.
Dans ces conditions, pas facile pour Lucie Hennebelle, lieutenant à la brigade criminelle de Lille, de trouver par qui la jeune femme vient d’être agressée. Et de comprendre la signification des mots gravés au creux de sa paume : « Pr de retour. »
S’agit-il du Professeur, ce tueur en série qui a sévi quatre ans plus tôt dans la France entière, semblant obéir à quelque sordide logique mathématique ?
Lucie le pressent, la clé de cette affaire jamais résolue réside dans la mémoire fragmentée de Manon. Une mémoire à laquelle plus personne n’a accès, pas même l’intéressée…