#Lecture Une passion indienne, Javier Moro. La métamorphose des Indes Britanniques

Un soir, plus rien à lire, c’est la catastrophe. Je prends alors la direction de l’abri-livres, la bibliothèque de rue de Vern sur Seiche en espérant y trouver mon bonheur. Je suis un peu déçue car les ouvrages proposés sont dirons-nous pas de la première jeunesse, dans un état limite. Où sont les ouvrages récents que j’avais moi-même déposé ? Mais après quelques minutes je tombe sur un exemplaire fatigué d’une passion indienne de Javier Moro. Je l’emporte donc avec moi.

une-passion-indienne-la-veritable-histoire-de-la-princesse-de-kapurthala-1993342-264-432

Résumé

1908 : la superbe danseuse andalouse Anita Delgado épouse le maharajah de Kapurthala.
1925 : la « cinquième épouse » se sépare de son mari et quitte l’Inde. Entre ces deux dates, Anita aura vécu une passion tumultueuse à l’origine d’un des plus grands scandales de l’Empire britannique. Une plongée étourdissante dans les fastes d’un monde emporté par l’Histoire, entre conte de fées moderne et roman vrai d’une femme libre.

 

Et alors ?

Je ne suis pas très étonnée par la précision de cette plongée dans les Indes du 19ème et début du 20ème siècle proposé par Javier Moro, que je connaissais pour sa co-écriture avec Dominique Lapierre.

Sur toile de fond d’une histoire d’amour et de pouvoir il nous raconte les Indes, indes des Maharajahs, indes des colons anglais, indes de l’excentricités, faste extravagant d’un monde aujourd’hui disparu. Les aller-retours avec Paris ou l’Espagne ne sont pas sans rappeler le conflit « orient – occident », Et on voit bien que malgré une éducation occidentale, dans une pension anglaise, entouré de nurses françaises ou anglaises, le poids des traditions est encore phénoménale. Et d’apprendre en fin d’ouvrage par le biais de photos que l’histoire est tirée de faits réels rend tout ceci encore plus savoureux.

U

 

n récit détaillé, ou mœurs, parfums, ambiance, climat, relations familiales, mondaines ou politiques sont passées au crible et pour qui est fasciné par ce pays (c’est mon cas) rend la lecture agréable et passionnante. On voit l’Inde moderne se dessiner doucement, les Maharajahs devenir des faire-valoirs, les colons anglais omniprésents, une Espagnole qui tire parti des derniers fastes d’un palais qui se meurent, le tout construit autour d’une épopée amoureuse et l’un des scandales majeurs des Indes Britanniques. Colorée,  vif, détaillé, digne d’Hollywood.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s