#Lecture Le temps est assassin

Ce roman de Michel Bussi était depuis très longtemps dans ma liste « à lire » et j’ai bien fait car je l’ai dévoré en moins d’une semaine ! On alterne entre l’été 89 et l’été 2017, présent et passé se jouent de nous en nous envoyant des indices, de fausses pistes, et nous tient en haleine. Personnellement je n’ai pas vue le dénouement venir.

L’écriture est facile, les personnages attachants, sous couvert de drame familiale on retrouve une corse « clichée » mais une corse peut être authentique dans notre imaginaire.

Emotions, espoirs d’adolescente, deuil difficilement réalisable, une famille qui éclate, les relations père-fille en filigrane, un peu de romantisme, et suspens, la recette est bonne est je vous conseille ce livre sans hésiter.

Résumé

Eté 1989
La Corse, presqu’île de la Revellata, entre mer et montagne.
Une route en corniche, un ravin de vingt mètres, une voiture qui roule trop vite… et bascule dans le vide.
Une seule survivante : Clotilde, quinze ans. Ses parents et son frère sont morts sous ses yeux.
Eté 2016
Clotilde revient pour la première fois sur les lieux de l’accident, avec son mari et sa fille ado, en vacances, pour exorciser le passé.
A l’endroit même où elle a passé son dernier été avec ses parents, elle reçoit une lettre.
Une lettre signée de sa mère.
Vivante ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s