Etape #1 : Kyoto, la ville aux 1000 temples

8h, après 11h30 de vol nous voici arrivés à Osaka. On change nos JR Pass, on monte dans un train en suivant de façon automatique les instruction et on arrive à la gare centrale de Kyoto. On dépose nos sacs à l’hôtel et nous voilà partis pour une première journée bien rempli.

Il fait beau et on a 3h devant nous avant le spectacle traditionnel de Geishas, le Miyako Odori.  Pas de plans, juste un objectif : remonter jusqu’à l’université où se tient le spectacle. Le hasard nous fera traverser le temple bouddhiste Kyomizu Dera et sanctuaire Yasaka Jinja et de tomber sur la Keage incline, voie ferroviaire désaffectée qui fait le bonheur des cerisiers en fleurs. On est dimanche et des centaines de familles s’affèrent sous les cerisiers pour prendre les jeunes femmes en habits traditionnels.

Le spectacle de Geishas finira de nous mettre dans l’ambiance « traditionnelle » de Kyoto et aussi de nous achever après nos 11h30 de vol, nos 15 premiers km à pied, …

J2, on passe aux choses sérieuses malgré le temps maussade. Le marché Nishiki sera notre premier coup de coeur, on y reviendra plusieurs fois. On y goûte des choses épicées, des choses étonnantes comme du poulpe entier.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Puis direction la cité impériale et le château Nijo qui nous impressionne par ses jardins au cordeau, ses boiseries et tapisseries impeccables.

La pluie s’invite dans cette journée mais qu’à cela ne tienne nous prenons la direction d’Inari. et c’est sous une pluie battante que nous visitons ce magnifique sanctuaire. La pluie lui donne un côté presque mystique. Nous déposerons notre « prière » pour notre famille sur un petit bout de bois. Il faudra attendre Tokyo pour comprendre ce que devient le bâton, brûlé lors des prières. On prend alors conscience d’une première particularité japonaise : tout est prétexte à manger ! La moindre surface disponible donne lieu à un vendeur ambulant. Sucré, salé, à toute heure il y a toujours de quoi se nourrir.

Notre 3ème et dernière journée à Kyoto nous mènera à Arashiyama pour sa forêt de bambous et son environnement boisé. Déception autour de cet endroit. A la lecture de différents blogs je m’attendais à LA forêt de bambous du siècle, en lieu et place je trouve quelques bambous qui se battent en duel autour d’un chemin bétonne pour permettre les photos. L’endroit avec le fameux pont et la vue sur la forêt est sympa mais je ne comprends pas l’enthousiasme. On prendra ensuite la direction du Pavillon d’or, super beau et super touristique. Au final notre après midi devient à la hauteur de nos espérance quand on décide de redescendre à pied jusqu’à la cité impériale en traversant donc des ruelles et quartiers non touristiques et 100% authentiques. Retour au marché culinaire et ses rues avoisinantes.

Côté restaurant le hasard a plutôt bien fait les choses. De bouiboui en bouiboui nous tombons sur un restaurant de Ramen authentique qui nous initie à la commande sur machine. Et le dernier soir on tombera sur un restaurant de Nabe (Hot Pot). Ca ressemble à une grosse fondue ou un pot au feu qu’on fait soit même à table. Il parait que c’est un des plats préférés des sumos.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On doit déjà refaire nos valises et quitter cette jolie ville aux facettes traditionnelles qui ne nous a pas livré tous ses secrets mais qui nous a déjà donné un premier aperçu de ce qui nous attendait.

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Etape #1 : Kyoto, la ville aux 1000 temples

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s