#Lecture Avec Gounelle le bonheur a l’air si simple …

Petite lecture qui m’attendait sous le sapin, L’homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle. Un best seller depuis sa sortie si vous voulez de la candeur, de l’optimisme et de la bienveillance le tout condensé dans un récit à la trame narrative simpliste et à l’écriture accessible. Ces 160 pages se lisent vite et m’ont laissé un peu sur ma faim avec un avis mitigé. 

J’avais déjà lu Dieu voyage toujours incognito sans grandes convictions. Celui-ci m’a un peu plus séduit. Un peu de développement personnel et des messages clefs sur la relation à autrui, la confiance en soi et en ses rêves déguisé dans un roman pourquoi pas. C’est clairement plus accessible que la plupart des livres de développement personnel que j’ai pu feuilleter sans jamais avoir envie de m’y plonger plus que cela.

Alors oui c’est plein de clichés, de bons sentiments un peu gluants et de psychologie de comptoir en mode pensée positive, le tout avec des théories du bouddhisme mises à toutes les sauces, mais le récit à le mérite de nous prendre par la main, d’amorcer peut être chez certains des questions, d’être pour d’autres un déclencheur de 10 ans de psychothérapie. Je comprends cependant ceux qui crient à la fumisterie et à l’arnaque d’un auteur qui surfe sur la vague de l’engouement pour ces sujets pour faire un max d’argent. Sans prétentions, sans prises de têtes, mais pour rentrer dans ce roman et ne pas rester spectateur il faut croire, croire dans ces techniques, dans ces questions. 

En tout cas c’est un petit roman qui se lit bien, qui est assez positif pour bien commencer l’année. On se prend au jeu (moi en tout cas) de suivre ce personnage dans sa quête, on se demande si il mènera à bien ses exercices, … Après personnellement je n’en attendais rien, donc je ne me suis pas sentie « arnaquée » par la légèreté, la simplicité, des leçons de vie qui ont presque tendance à nous prendre, nous lecteur pour des imbéciles. 

Conclusion ? Une lecture sympathique et distrayante, positive pour commencer l’année du bon pied mais qui je l’espère ne restera pas dans mes annales des livres 2017. 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s