#jecoudsmagarderobe2017 Janvier = lingerie = galère de tissu

Premier mois et premier patron pour le défi de  Clotilde du blog Clo’s. Et je suis partie sur le thème lingerie, enfin plutôt tenue de nuit. LE haut est un patron maison copié sur un ensemble que j’aime bien et il est entièrement doublé, et le short est une adaptation du short de LMV mais sans les poches. Tissu de Bretagne Tissus. Coût : 8€

Soyons claire : QUELLE GALÈRE !! Un tissu fin, fluide, léger et glissant !!! une horreur. Je n’ai pas du tout apprécié l’exercice de travailler ce tissu entre la mousseline et le voile. Et je ne suis pas certaine d’utiliser un jour les chutes…

Je suis assez contente du résultat étant donner les épingles qui sont faites la malle et le manque de précision liée à ce tissu glissant. Ensemble validé par Monsieur 🙂

Perturbée par le film Divines

Le samedi soir à la maison en général c’est VOD. Depuis le début de l’année on a vu le dernier Jason Bourne, (égal à ses prédécesseurs), Suicide Squad (le film barré qui ne tient que grâce à son casting) et hier nous avons opté pour Divines. Et cela faisait longtemps que je n’avais pas été retournée par un film.

176893Alors sur le papier (et dans la réalité) on retrouve tous les clichés sur film sur les  banlieues : la drogue, les kaïras, les caïds; la pauvreté, la morale de l’iman, les métaphores de l’enfer qui rôdent à plusieurs reprises dans le film, … et là on n’a rien de très original, ni de très perturbant.

Mais tout le film tourne avant tout sur cette amitié passionnée bouleversante entre 2 jeunes filles. Dounia vit dans un bidonville et rêve de luxe et d’argent. Son ego, sa fierté, sa combativité va l’entraîner à devenir la suivante de Rebecca, dealeuse du quartier qui lui promet argent, gloire et pouvoir. Elle va entraîner avec elle Maimouna, jeune adolescente rayon de soleil, pleine de bonté,  qui va suivre sans trop avoir le choix, sans oser questionner les choix de sa meilleure amie, probablement de peur de la perdre… Les quelques billets verts récoltés vont engendrer une descente aux enfers, une perte de contrôle de ce qui est bien ou mal, l’apat du gain sera plus fort pour Dounia, seule, sans repères. ET le piège se referme sans qu’elles s’en rendent vraiment compte. Où quand Dounia s’en rendra compte il sera trop tard. C’est ce qui m’a touché cet espèce de tourbillon infernal presque inéluctable qui les entraîne, cet enchaînement d’actions dont elles ne pèsent pas les conséquences et qui lui coûteront très cher. Car le narcissisme, l’individualisme de Dounia est trop grisant pour qu’elle s’arrête. Conjurer le sort est impossible.

Un peu moralisateur comme film, il n’en reste pas moins que j’ai adhéré à l’histoire et que j’ai été touchée par cette descente aux enfers.

Synopsis : Dans un ghetto où se côtoient trafics et religion, Dounia a soif de pouvoir et de réussite. Soutenue par Maimouna, sa meilleure amie, elle décide de suivre les traces de Rebecca, une dealeuse respectée. Sa rencontre avec Djigui, un jeune danseur troublant de sensualité, va bouleverser son quotidien.

Modèle vivant Laillé – Laïna – Janvier 2017

Une session où le démarrage fut laborieux. Mais au final voici quelques croquis. Côté aquarelle je suis assez contente car je commence à apprivoiser le blanc, à ne pas saturer mes corps en couleurs je trouve que cela rend mieux. Et j’ai assez bien repasser ensuite, quand c’est encore un peu humide, avec un feutre fin sur certains traits pour souligner des éléments. img_20170115_152612img_20170115_152550

img_20170115_114353img_20170115_152506

Sur celle -ci (dessus) j’ai gommé les traits de crayons autour du blanc. Bonne remarque d’une autre participante, pourquoi ne pas abandonner le crayon et tout faire avec les tâches de couleurs. Je testerais peut être la prochaine fois.

img_20170115_130757img_20170115_114229img_20170115_114205img_20170115_154147

#confidences 2017, quelles intentions ?

Après le bilan 2016 la semaine dernière je me devais bien de vous parler de mes intentions 2017. Pas de gros objectifs ni de résolutions qu’on ne tient jamais, plutôt des intentions globales ou une liste d’envies. Toujours en mode expérimentation de mon #Bujo je teste donc plusieurs formats que je partage aujourd’hui avec vous.

La première technique est le Level 10 life & Goals 

Une technique que j’avais déjà mise en plus pour 2016, avant d’avoir un bujo. Concrètement il s’agit d’évaluer 10 domaines de vie en les notant sur 10 ( level 10 Life ) et de proposer ensuite des objectifs afin d’améliorer ces 10 niveaux de vie ( Level 10 Goals). Et les sujets sont les suivants :

  1. Santé
  2. famille et amis,
  3. couple,
  4. finances,
  5. fun,
  6. spiritualité,
  7. don de soi,
  8. carrière,
  9. environnement
  10. et développement personnel

Je vous propose donc le mien sur 2017

img_20170104_204957

2ème technique : une liste d’envies

Il s’agit plutôt de réaliser une liste de choses simples et assez concrètes à réaliser. Dans mon cas (vous verrez ça se rejoint assez avec ce qu’il y a au dessus – heureusement non ?)

  • Mettre effectivement de l’argent de côté
  • Me concentrer sur les solutions avant les problèmes
  • Manger davantage détox
  • Customiser, rénover au lieu de remplacer
  • Evaluer dans quoi passe mon argent et optimiser
  • Partir en WE famille/amis/couple 1 fois par trimestre minimum
  • Continuer à avoir des moments « couple »
  • Apaiser mes relations avec Noah
  • Ecouter plus de musique
  • Lire un livre par mois
  • Développer mes compétences en animation visuelle / facilitation graphique
  • Faire preuve de gratitude / bienveillance envers moi même
  • 1 activité enfant/famille par mois (musée, sortie, …)
  • Donner la priorité à ce qui rend mon quotidien positif
  • Rendre n’importe quel moment excellent
  • Accepter mes limites
  • Sortir de mes zones de confort
  • Dire je t’aime 1/jour au moins
  • Essayer de nouvelles recettes
  • Dessiner / peindre un tableau
  • Progresser en escalade
  • Faire une course

3ème technique, répondre à 5 questions simples

Inspiré d’un article lu sur le web « définir vos intentions ».

Quelles sont les 3 expériences qui me tiennent à coeur de vivre en 2017 ?

Relever ce nouveau challenge professionnel stimulant et m’épanouir dans mon job

Faire la retraite avec les moines au Japon

Avoir une famille épanouie

 

Quelles sont les 3 expériences que je devrais faire pour sortir de ma zone de confort en 2017

Faire une course (Urban trail de Rennes en attente, autre ?)

Passer des « bleues » en escalade et tester l’escalade en nature

Faire mes propres patrons couture

Quelles sont les 3 façons dont je vais prendre soin de moi en 2017 ?

Devenir une bonne gestionnaire de mon argent

Prendre 2 ou 3 soirs par semaine sans internet/TV

Prendre un temps beauté / institut / coiffeur 1/mois

Comment je veux me sentir dans un an ?

Aussi épanouie et heureuse personnellement et individuellement qu’aujourd’hui, voire plus et bien dans me sentir à ma place dans ma vie professionnelle.

 

Quel est mon mantra pour 2017 ?

La plaisir se ramasse, la joie se cueille, le bonheur se cultive – Bouddha

Et vous vos intentions 2017 ? On fait le point dans un an … enfin peut être avant avec les trackers que je vais mettre en place mais on en reparle.

#jecoudsmagarderobe2017 Les 6 autres patrons

Je poursuis dans la présentation de mes patrons pour le challenge proposé par  Clotilde du blog Clo’s, 12 patrons, 12 mois pour une garde robe capsule. Je vous ai déjà présenté le manteau, la veste, la lingerie, le short, le pantalon et la chemise. Voici les 6 autres.

Tout d’abord 2 catégories où je ne suis pas inspirée.

7. Maillot de bain

Cela ne m’inspire pas tellement, donc je pense plutôt opter pour un accessoire plage. Un grand cabas, une sortie de bain. 

tumblr_m2q9pnvc8n1qihh0eo1_1280

8. Combinaison

Alors là je sèche… Ce n’est pas une forme que j’affectionne. J’en ai dans mon dressing mais je les porte peu car je trouve cela pas pratique. Je laisse de côté et on verra peut être sur la 2ème partie de l’année pour une combi manche longue en mode « India » de Wear Lemonade ou Jackie de République du Chiffon.

786ffca8d1b17463a7343f2cde91a2bd

9. Le Haut #1  en tissu extensible. le haut « paille »

ee3e06e1c567d4ad96d3ea967de11421

10. Le haut #2 tissu non extensible. Ahhh je ne sais pas quoi choisir !!

Je vous mets un florilège de mes sélections… Mademoiselle de Marie, une blouse mlm patrons, Calypso de V.Pouzet, le top rapido, Une déclinaison de la robe Ivy en tshirt, Mistral gagnant, … je n’arrive pas à choisir. Il y en aura probablement plusieurs. Le tout est de choisir celui qui rentrera dans le cadre du défi.

 

11. Jupe. Rachel La Maison Victor

Côté jupe j’ai la forme qui sera presque patineuse çà sera soit la jupe Rachel, soit le tuto gratuit Mapetitemercerie. Je vous ai mis aussi l’Audacieuse mais je ne suis pas complètement certaine donc je vais rester sur mon envie première : une plissée.

 

12. La robe. Aie aie aie faut choisir !

Là aussi gros problème de choix. La June de LMV, Aime comme Mirage version longue, Robe Opale de Y Soufflet, Burda 123, Magnolia Vicolo n°6. Le choix se fera en fonction des tissus que je vais trouver le moment venu. J’ai quand même mes préférences. Ou mes questions. Sur la Burda 123 le dos nu m’interroge. La robe mirage j’en ai déjà 2 des robes longues faites cet été… REdite donc ? J’adore la June mais on l’a beaucoup vu sur la blogosphère comme la Lora.

 

Allez au boulot !!

 

#Jecoudsmagarderobe2017 Les 6 premiers patrons

Souvenez vous, j’ai décidé de participer au défi « Je couds ma garde robe capsule 2017 » avec 1 patron par mois avec des catégories imposées que l’on peut faire dans n’importe quel ordre. J’ai pioché dans mes patrons, dans mes tableaux pinterest et je suis presque arrivée à une liste de 12 (j’en ai beaucoup plus en vrai…). Je pense que la sélection s’affinera avec les tissus de même que l’ordre. Je vous livre les 6 premiers aujourd’hui. Et on fera le point dans 1 an si j’ai respecté ma liste.

  1. Manteau – Le Chloé de La Maison Victor

Je l’ai en tête depuis un moment donc c’est l’occasion. Je le veux dans un tissu jacquard un peu fun.

2. La veste j’hésite en Michelle de République du Chiffon ou Aime comme Madawan

Entre les deux mon coeur balance ! Un avis ?

veste-michelle madawan_pull_vert_01-600x600

3. Lingerie un ensemble Caraco & Shory Patron maison

Ca sera probablement mon premier car j’ai déjà le tissu. (image issu de Cousu Main M6)

lingerie-jury-cousu-main

4. Le short : Scarlet de La Maison Victor

Sans hésitation. Et comme je l’ai déjà fait je vais essayer d’adapter le patron, ajouter du passepoil, …

5. Le pantalon Sunny La Maison Victor

Là aussi, comme le manteau je louche dessus sans jamais avoir osé m’y attaquer. C’est l’occasion.

96477905_o

6. La chemise Elsa de La Maison Victor ou la blouse Night Fever du magazine Avantages. 

Alors j’ai j’ai un gros soucis car j’ai craqué pendant les vacances sur la blouse night Fever du n° de janvier 2017 du magazine Avantages.  Une blouse lamée avec un superbe plastron. Sauf que le patron n’arrive pas sur leur espace DIY… Donc si je ne le trouve pas je me rabatterais sur la chemise Elsa.

img_20170107_105245

Voilà les 6 premiers patrons de ma garde robe capsule 2017. Je vous présente les 6 autres dans quelques jours.

#confidences un ptit bilan 2016

Avec la mise en place de mon bullet journal je me suis mise à suivre mes objectifs ou plutôt mes intentions. Et avant de vous parler de mes intentions 2017, peut être que je peux vous parler de mon bilan 2016 en utilisant une trame glanée sur le web. Et en faisant ce bilan je suis forcée de constatée que l’année 2016 a été excellente pour moi, la plupart des buts que je m’étais fixés ont été atteint et quand ce n’est pas le cas, c’est souvent parce que quelque chose de mieux est arrivé. Quand on ne reçoit pas ce qu’on veut, on reçoit ce dont on a besoin. Alors soyons honnête, en dépit de l’actualité mon année 2016 a été plutôt excellente et sur un nuage personnellement ! Bien entendu il y a toujours des ombres, des moments de tristesses, et des coups durs, mais cette année j’en ai eu que peu, un très gros.

  • Ce que j’ai accompli en 2016
    • Un mariage réussi
    • Un nouveau challenge professionnel trouvé
    • Commencer l’escalade

2016-10-17-15-58-02

  • Mes plus beaux souvenirs
    • Une journée en famille à Entrevau et lac de Ste Croix
    • La journée « safari » avec mes enfants
    • Mud Day et EVJF
    • Mon mariage
  • Qu’est-ce que j’ai appris ?
    • A me faire confiance
    • A prendre soin de moi, m’aimer
    • A relativiser professionnellement – personne n’est indispensable, personne n’est irremplaçable et prendre du recul c’est bien aussi dans son boulot.
    • A moins me laisser polluer par les gens autour de moi
  • Sur quoi je veux me concentrer maintenant ?
    • Ma prise de poste
    • Une éducation plus « zen » et du temps « quality time » avec proches, famille
    • Des pratiques de vie détox (moins de « trash » TV, plus de créativité, …)

 

Et vous votre année 2016 ?

#Lecture Avec Gounelle le bonheur a l’air si simple …

Petite lecture qui m’attendait sous le sapin, L’homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle. Un best seller depuis sa sortie si vous voulez de la candeur, de l’optimisme et de la bienveillance le tout condensé dans un récit à la trame narrative simpliste et à l’écriture accessible. Ces 160 pages se lisent vite et m’ont laissé un peu sur ma faim avec un avis mitigé. 

J’avais déjà lu Dieu voyage toujours incognito sans grandes convictions. Celui-ci m’a un peu plus séduit. Un peu de développement personnel et des messages clefs sur la relation à autrui, la confiance en soi et en ses rêves déguisé dans un roman pourquoi pas. C’est clairement plus accessible que la plupart des livres de développement personnel que j’ai pu feuilleter sans jamais avoir envie de m’y plonger plus que cela.

Alors oui c’est plein de clichés, de bons sentiments un peu gluants et de psychologie de comptoir en mode pensée positive, le tout avec des théories du bouddhisme mises à toutes les sauces, mais le récit à le mérite de nous prendre par la main, d’amorcer peut être chez certains des questions, d’être pour d’autres un déclencheur de 10 ans de psychothérapie. Je comprends cependant ceux qui crient à la fumisterie et à l’arnaque d’un auteur qui surfe sur la vague de l’engouement pour ces sujets pour faire un max d’argent. Sans prétentions, sans prises de têtes, mais pour rentrer dans ce roman et ne pas rester spectateur il faut croire, croire dans ces techniques, dans ces questions. 

En tout cas c’est un petit roman qui se lit bien, qui est assez positif pour bien commencer l’année. On se prend au jeu (moi en tout cas) de suivre ce personnage dans sa quête, on se demande si il mènera à bien ses exercices, … Après personnellement je n’en attendais rien, donc je ne me suis pas sentie « arnaquée » par la légèreté, la simplicité, des leçons de vie qui ont presque tendance à nous prendre, nous lecteur pour des imbéciles. 

Conclusion ? Une lecture sympathique et distrayante, positive pour commencer l’année du bon pied mais qui je l’espère ne restera pas dans mes annales des livres 2017.