Et si je cédais au Bujo

img_20161011_082521Vous le savez je suis une addicte des carnets et reconnue pour être plutôt organisée. Alors depuis que je traîne sur Pinterest je suis plusieurs comptes liés au Bujo ou Bullet Journal. Et à force de résister j’ai fini par céder mais pas sur tout alors je vous en parle et je vous en parlerais régulièrement quant à mon usage. En effet je le vois surtout comme un outil de développement personnel. Sachant que je pense qu’il y a déjà beaucoup de choses que je pratiquais sans savoir que je faisais un Bujo comme les listes.

 

Au cas où petit rappel, le BuJo est un cahier/carnet qui fusionne agenda et carnet de notes. Il a un inventeur officiel (Ryder Carroll) et un site officiel (bulletjournal.com). Il y a une codification, des tâches, des symboles. Après de ce que j’ai pu voir à chaque utilisateur un BuJo avec ses pratiques. Certaines font le choix d’avoir plusieurs carnets. Mais concrètement normalement on retrouve un index, une légende, un agenda annuel, des pages mensuelles, des pages hebdos, des pages quotidiennes pour créer une routine. Et puis le grand plus à mon sens ce sont les pages « listes » que l’on peut créer en fonction de ses envies (anniversaires, voyages à faire, livres à lire, lus, cinéma, bucket list, …).

Il y manque à mon sens des pages « brouillon » car si on s’en tient aux blogs et pinterest, toutes les pages sont belles, artistiques, … Personnellement mon carnet je le trimballe partout, il m’inspire, m’apaise, me déconnecte, mais surtout il me permet de tout noter.

Et le mien alors de Bujo ?

Alors en fait je ne fais que poursuivre le carnet que j’ai déjà. Moi qui amasse/collectionne/accumule/amoncelle toute une série de carnets . Avec notamment les grands événements « planning ». Je n’ai par exemple pas intégré de calendrier hebdo. Je m’arrête au mensuel car mon meilleur ami pour mon agenda hebdo ou quotidien reste quand même mon outlook/iCalendar.

Alors du coup j’ai pleins de listes et pleins en tête. Ce sera l’occasion d’en reparler. Et je le vois essentiellement comme un outil de développement personnel pour suivre mes objectifs, pour noter mes petits bonheurs et également m’inspirer.

Après je n’oublie pas une chose : ne pas vivre par procuration dans mon Bujo mais bien vivre dans le réel. Car quand je vois certains je me dis que les filles y passent un temps fou. Mais le mien je veux aussi qu’il reflète la vraie. Il faudra qu’il soit joli certes, mais si il y a tâches ou ratures ou pâtés, une page « brouillon » ? Car le carnet, ou appelez le Bujo, c’est avant tout un doudou non ?

Publicités

Une réflexion sur “Et si je cédais au Bujo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s