Festival Photo La Gacilly 2016

L’an dernier nous avions découvert le Festival Photo de la Gacilly, et c’est donc avec plaisir que nous y avons passé une après midi pour cette édition 2016. D’autant plus que le thème annoncé partout sur les affiches était le Japon, pays rêvé de Nico.

Après un déjeuner au végétarium Yves Rocher qui a pour l’occasion mis du Japon dans ses plats, nous voilà donc partis pour 2h de déambulation.

IMG_1214

Et la mise en scèné dans le bourg, les impressions géantes, font toujours leurs effets. on été ravis de voir que les travaux pédagogiques avec les collégiens étaient à nouveau présents.

 

3 thèmes cette année. Le Japon en tête d’affiche, les Océans et les enjeux environnementaux. Et je dois dire que l’on est resté un peu sur notre faim photographique. je m’explique.

Japon – En dehors des impressions géantes sur les bâtiments centraux on s’est demandé où était le Japon. beaucoup de tirages d’un Japon des années 50  80. Mais où est le Japon d’aujourd’hui ? Et la nouvelle vague d’artistes japonais ? Heureusement on a terminé la visite avec Les sumos, les perruches jaunes de Yoshinoro Mizutami et le Diorama de Sohei Nishino, une oeuvre absolument psychédélique, ce qui nous a permis de ne pas ressortir complètement frustrés. Mais on s’attendait à voir le contraste du Japon tel qu’on en entend parler. On s’attendait à un choc des cultures, ce qui n’a pas été le cas.

IMG_1279IMG_1278

Sur les 2 autres thèmes seuls 2 artistes ont retenu notre attention : Daesung Lee et ses portraits entre terre et mer et Pascal Maître et sa vision de Madagascar.

Mais là aussi grosse déception photographique. En effet beaucoup de militantisme sur la sauvegarde de notre planète, avec des photo-eportage aux clichés « déjà vus » , où ‘lon est plus dans la dénonciation d’une condition que dans une recherche artistique. Des plans, des cadrages, des sujets un peu trop déjà vus ! Les vues du ciel des océans nappés de pétrole de Daniel Beltrà étaient peut être proche de cette idée que l’on peut militer et être artiste.

IMG_1252

Mais globalement La Gacilly nous a montré un reportage que l’on aurait pu voir dans Paris Match, VSD ou autre. Seule différence la taille des tirages. (Avis subjectif)

Bien entendu cela ne nous empêchera pas de revenir l’année prochaine, car il n’en reste pas moins que nous avons passé un bon moment. Et je vous conseille d’y aller si vous êtes dans le coin, c’est jusqu’au 30 septembre. Mais sur cette édition 2016 on reste un peu sur notre faim artistique !

Publicités

Une réflexion sur “Festival Photo La Gacilly 2016

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s