Comment j’ai choisi ma robe de mariée en 1 séance d’essayage

Aujourd’hui j’ai décidé de te raconter comment j’ai choisi ma robe de mariée, ou plutôt comment la robe de mariée m’a choisie alors que je ne m’y attendais pas.

Après la demande, il a fallu l’annoncer. Et j’ai donc choisi pour annoncer la nouvelle à ma mère de lui préparer une surprise. On habite à 1100km l’une de l’autre donc j’ai profité d’un we où elle était là pour lui concocter une après midi fille avec restau et pour l’annonce, je la plante devant un magasin de robe de mariée dans le centre de Rennes et je lui dis « voilà où nous allons passer quelques heures ». Surpirse ! Rires ! Et nous voilà parties.

J’explique ce que j’aime, ce que j’imagine et je commence l’essayage avec maman qui prend des notes consciencieusement. La vendeuse m’explique qu’il faut en général une 10aine de robes. Et dans ma tête je me dis que je ne repartirai pas avec THE robe, qu’on est juste là pour voir car après tout c’est que le premier magasin qu’on fait.

On nous installe dans un petit salon et les robes défilent. Je sais ce que je ne veux pas : pas de froufrou, pas de volumes,  pas de dentelle. Je veux du pur, du différent et du structuré. J’enchaîne donc les essayages, avec de belles robes, mais plus je parle plus la vendeuse m’amène des choses qui ne me correspondent pas, ou moins, des robes esprit bohème.

Une sort du lot mais sans coup de coeur, une robe de la marque mariée de Provence. sttropez

Et un peu à l’écart la responsable de la boutique qui revient de la réserve avec une robe et dit à sa vendeuse de me la faire passer. Sa vendeuse n’y croit pas trop, moi non plus, mais je joue le jeu, une dernière et on s’en va !

Et avant même de tirer le rideau pour la montrer à ma maman, je le sais, c’est celle là ! je m’y sens bien, je m’y sens belle ! BINGO ! Ma maman de dit rien, elle a le souffle coupé je crois.

Structuré, différente, sans chihi, chic, qui se suffit à elle-même, je ne veux pas beaucoup d’accessoires.

On se regarde et je ne veux plus la quitter. On explose un peu le budget mais maman se lance pendant que je me rhabille et propose de prendre et charge et de verser l’acompte. Je ne vous la montrerais pas, au cas où il passe par là.

Par contre j’avoue stresser un peu de savoir si cela va lui plaire….. Il va falloir patienter 10 mois pour en avoir le coeur net !

Prochain essayage et pause des épingles le 27 mai 2016. D’ici là je dois trouver les accessoires (cape/boléro, chaussures, sous vêtements et cheveux). Une nouvelle aventure !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s